AU BLASON DES ARMOIRIES Au Blason des Armoiries : héraldique, féodalité, noblesse, armoiries Vous êtes ici :Au Blason des Armoiries : blason, héraldique, noblesse, féodalité, ordres de chevalerieBlason des Armoiries » Héraldique » A » Accompagné   |    NouveautésRSS - Contact  
Héraldique : art et science du blason
 
 
Héraldique : art et science du blason
 
 
Au Blason des Armoiries : héraldique, féodalité, noblesse, armoiries Au Blason des Armoiries : héraldique, féodalité, noblesse, armoiries Au Blason des Armoiries : héraldique, féodalité, noblesse, armoiries

 

 

Accompagné

Au Blason des Armoiries
 

ACCOMPAGNÉ, ÉE. On appelle, dans le blason, pièces honorables, ou pièces du premier ordre, celles qui, dans leur largeur la plus ordinaire, remplissent à peu près le tiers de l'écu, qui en occupent les principales places, et dont les extrémités touchent ses bords. Ces pièces sont souvent Accompagnées d'autres pièces de moindre valeur dans le blason. Le mot Accompagné convient à la fasce, au chevron, au pairle, à la pile, etc., mais pas au chef qui dans ce cas est dit chargé.

Une ou plusieurs bandes sont Accompagnées lorsqu'elles ont à leurs côtés, des pièces ou meubles de longueur dans leur position naturelle, c'est-à-dire perpendiculaire car si ces pièces ou meubles étaient inclinés en diagonale dans le sens de la bande, celle-ci serait accotée.

Accompagné, se dit aussi du lion, de l'aigle, de divers animaux quadrupèdes, volatiles, ou reptiles, lorsque quelques meubles ou pièces, se trouvent dans leurs positions naturelles, au-dessus, au-dessous, ou aux côtés.

d'après l'Alphabet et figures de tous les termes du blason
L.-A. Duhoux d'Argicourt — Paris, 1899

 

Bellot de Callouville

Bellot de Callouville : D'azur, au chevron accompagné en chef de deux lions affrontés, et en pointe d'un fer de pique, le tout d'or. (Normandie)
 

Boullays

Boullays : De gueules, à la croix alésée d'argent, accompagnée de trois quintefeuilles du même. (Bretagne)
 

Costaing de Pusignan

Costaing de Pusignan (de) : D'azur, à la divise d'argent posée en chef, accompagnée de dix losanges d'or, quatre en chef et six en pointe posés 4 et 2. Devise : Prospérité. (Dauphiné, Bourgogne)
 

Esparbes de Lussan ou de Bouchard

Esparbes de Lussan ou de Bouchard (d') : D'argent, à la fasce de gueules, accompagnée de trois éperviers de sable. (Armagnac)

de Fréjacques de Bar

Fréjacques de Bar (de) : D'azur, au chevron d'or, accompagné de trois étoiles du même. (Bourgogne, Paris, Champagne, Languedoc)
 

La Bruyère d'Autancourt

La Bruyère d'Autancourt : D'azur, au lion d'or, accompagné de trois mouchetures d'hermine d'argent. (Champagne)
 

Sanguin de Livry

Sanguin de Livry : D'azur, à la bande d'argent, accompagnée en chef de trois glands d'or, 2 et 1, et accostée en pointe de deux pattes de griffon du même, posées en bande. (Île-de-France)
 

Nagu de Varennes

Valaquier de Condat : De gueules, à la bande d'argent, accompagnée de trois losanges du même, deux en chef rangées en fasce et une en pointe. (Languedoc)

 

ACCOMPAGNÉ. Se dit de quelques pièces honorables, quand elles en ont d'autres en séantes partitions [1]. Le chevron peut être Accompagné de trois croissants, deux en chef et un en pointe, de trois roses, de trois besants, etc. La fasce peut être Accompagnée de deux losanges, deux molettes, deux croisettes, etc., l'une en chef et l'autre en pointe, ou de quatre tourteaux, quatre aiglettes, etc., deux en chef et deux en pointe. Le pairle peut être Accompagné de trois pièces semblables, une en chef, deux en flanc ; le sautoir de quatre, une en chef, une en pointe, deux aux flancs. On dit le même des pièces mises dans le sens de celles-là, comme deux clefs en sautoir, trois poissons mis en pairle, etc.

d'après le Dictionnaire héraldique
Charles de Grandmaison — Paris, 1861

 

ACCOMPAGNÉ, ÉE, adject., se dit du pal, de la fasce, du chevron, de la bande, de la barre, du sautoir, [1] et autres pièces posées dans le même sens, qui ont, en pointe ou dans les cantons, un ou plusieurs meubles.

Le pal, quand il est alésé, ou une ou plusieurs pièces posées en pal, peut être Accompagné d'un ou de plusieurs meubles. Mais si le pal n'est point alésé, on se sert des termes adextré, sénestré, accosté, pour exprimer qu'il a à sa droite, à sa gauche ou à ses flancs, un ou plusieurs meubles.

La fasce, ou une ou plusieurs pièces posées en fasce, peut être Accompagnée d'un, de deux, de trois, de quatre pièces et plus ; ces pièces ou meubles, soit en chef, soit en pointe, doivent être rangés dans la même direction que la fasce, sans qu'on entende par là que les pièces de longueur doivent être couchées. Quand les meubles qui Accompagnent la fasce ne sont point dans leur assiette ordinaire, on doit l'exprimer en blasonnant. Si les pièces ou meubles qui Accompagnent la fasce paraissent posés sur son côté supérieur, la fasce alors est dite sommée.

Une bande, une barre, ou autres pièces posées diagonalement, sont dites Accompagnées quand les pièces ou meubles qui les environnent ne suivent pas la même direction. Quand les meubles qui accompagnent la bande, la barre, ou autres pièces diagonales, ne sont point de longueur, et suivent la même direction que la pièce principale, cette pièce est dite cotoyée. Lorsque les meubles sont de longueur et qu'ils sont en nombre, s'ils sont en pals, et s'ils suivent la même direction que la bande ou la barre, cette pièce est dite accostée ; mais si ces meubles sont couchés l'un à la suite de l'autre dans cette même direction, la pièce principale est dite cotoyée. Lorsqu'il n'y a de chaque côté d'une bande qu'une seule pièce de longueur en pal, cette bande est dite Accompagnée ; mais si ces deux meubles étaient couchés, la pièce serait dite accostée. Une bande ou autre pièce diagonale qui a en chef ou en pointe, ou des deux côtés à la fois, plusieurs meubles de longueur en pals, comme épées, lances, billettes, etc., qui ne suivent point la même direction, est dite Accompagnée.

Le lion, l'aigle, les besants et autres meubles, sont aussi Accompagnés lorsqu'ils sont environnés de plusieurs pièces, et cantonnés lorsqu'ils sont au milieu de quatre.

Les pièces Accompagnées, accostées, cotoyées, chargées, cantonnées, etc., diminuent proportionnellement au nombre et à la grosseur des meubles qui les environnent ou qui les chargent.

d'après le Dictionnaire encyclopédique de la noblesse de France
Nicolas Viton de Saint-Allais (1773-1842)  — Paris, 1816 — Télécharger

 

 

 

Note de la rédaction :

1- Certains auteurs indiquent que la croix peut être accompagnée ; nous préférons utiliser le terme cantonné.

Traductions :
       
Français
accompagné
Italien / Italiano
accompagnato
Anglais / English
between
Néerlandais / Nederlandsch
vergezeld
Allemand / Deutsch
begleitet
Latin / Lingua latina
adjungens, ascriptis, comitatus, sociatus
Espagnol / Español
acompañado
Esperanto
akompanata

 

Au Blason des Armoiries : héraldique, féodalité, noblesse, armoiries  

Consultez aussi…

Bande
Barre
Chevron
Accosté
Cantonné
Cotoyé

 

 
     
Plan du site
Mises à jour
Liens
Nous contacter Contact

Identification d'un blason
Partenariats
Webmestres
Infos légales

 
 

Partenariats : Agir XIX - Annuaire de généalogie - Ascendance et généalogie - Charles de Flahaut - Coaching Nantes - Histoire pour tous - Historia Nostra - Rois et Présidents - Tremplin Emploi - Devenir partenaire ?

 
     
 
 
      Copyright © Au Blason des Armoiries Tous droits réservés – 2005-2014
Certains meubles utilisés sont sous licence Wikimedia Commons